Boîte à outils

  • Rappel de vaccination (3e dose)

    Afin d’assurer l’efficacité de la vaccination contre les hépatites A et B (Twinrix), trois (3) doses sont nécessaires :

    1re


    2e :

    1 mois suivant la première dose

    3e :

    6 mois suivant la première dose

    Cet outil permet de vous expédier un rappel amical pour votre 3e dose du vaccin.

    Veuillez saisir la date de la deuxième dose reçue ainsi que votre adresse électronique. Vous recevrez un avis dans cinq (5) mois.

    Date du deuxième vaccin :

    :


     

  • Affiliée à
    CHUM
    toptéléphone
    Comment fonctionnent les traitements?

    Les médicaments pour lutter contre le VIH sont appelés des antirétroviraux (l’abréviation est ARV).

    Les antirétroviraux agissent un peu comme des antibiotiques, à la différence que les antibiotiques s’attaquent aux bactéries alors que les antirétroviraux s’attaquent aux virus (plus spécifiquement aux rétrovirus, la famille de virus dont fait partie le VIH). De plus, lorsque l’on dit que les médicaments s’attaquent aux virus, il serait plus juste de dire que les médicaments empêchent les virus de se reproduire, de se multiplier.

    Un peu de science

    Le virus du VIH a une espérance de vie de quelques heures dans le corps humain et tout ce que le virus veut faire pendant sa vie c’est se reproduire (faire des copies de lui-même). Le rôle des médicaments est d’empêcher les virus de se multiplier. Les virus meurent donc sans avoir fait d’autres copies d’eux-mêmes. Ainsi, la quantité de virus (la charge virale) va diminuer. La logique est assez simple : on empêche les virus de se multiplier, les virus meurent, il y a donc moins de virus dans le sang et l’affaiblissement du système immunitaire est ralenti.

    Les objectifs du traitement sont :

    De faire diminuer votre charge virale : en ayant une charge virale basse, cela signifie qu’il y a moins de virus en activité dans votre corps et donc moins de virus qui s’attaquent à vos CD4. Idéalement, votre charge virale devrait diminuer au niveau de l'indétectabilité — voir section Qu'est-ce que le test de charge virale?

    D’arrêter la perte des CD4 : puisque la majorité des infections reliées au SIDA surviennent lorsqu’une personne a moins de 200 CD4, il faut tenter de prévenir que votre système immunitaire s’affaiblisse trop, et donc prévenir la phase SIDA.

    Idéalement, augmenter votre nombre de CD4 : surtout si vous avez commencé votre traitement lorsque vos CD4 étaient peu élevés, les traitements peuvent souvent permettre d’augmenter le nombre de CD4.

    Les tests de charge virale et de CD4 seront donc très utiles afin d’évaluer l’efficacité des médicaments.

    Malheureusement, il n’existe aucun traitement qui permet de guérir du VIH — voir section Pourquoi  les traitements n’arrivent pas à éliminer complètement le VIH du corps? Par contre, une combinaison de médicaments permet de prolonger de façon très importante l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH.

     

    Rapport sur le VIH et le vieillissement au Québec — 2013
    Dépistage - Campagne
    Vidéo - Une vie
    Le VIH et le sida au travail .pdf
    Votre santé et vous .pdf
    Mieux vivre avec le VIH .pdf
    Lutte contre les préjugés
    Magazine Relais