Boîte à outils

  • Rappel de vaccination (3e dose)

    Afin d’assurer l’efficacité de la vaccination contre les hépatites A et B (Twinrix), trois (3) doses sont nécessaires :

    1re


    2e :

    1 mois suivant la première dose

    3e :

    6 mois suivant la première dose

    Cet outil permet de vous expédier un rappel amical pour votre 3e dose du vaccin.

    Veuillez saisir la date de la deuxième dose reçue ainsi que votre adresse électronique. Vous recevrez un avis dans cinq (5) mois.

    Date du deuxième vaccin :

    :


     

  • Affiliée à
    CHUM
    toptéléphone
    Comment annoncer à son partenaire qu’on est atteint de l’herpès?

    Il n’y a pas de réponse simple et facile à cette question. Parfois, il sera nécessaire d’avoir recours à l’aide professionnelle d’un expert ou d’un sexologue pour vous préparer à la révélation, particulièrement s'il s'agit de votre première fois. Il est très important d’informer vos partenaires sexuels.

    Il est aussi important de réaliser que l’éducation est la première étape. Il est primordial de bien comprendre l’histoire naturelle de l’infection, afin d’éliminer les mystères et les mythes associés à l’herpès. Il faut pouvoir répondre à toutes les questions que votre nouveau partenaire pourrait avoir. Les points clés à mentionner sont la fréquence de l’infection dans la population générale (25 %) et sa similitude avec les feux sauvages (herpès buccal).

    Rappelez-vous que la majorité de la population est atteinte de l'herpès buccal.

    Il est également important que vous acceptiez votre infection. Si vous êtes encore incapable de vivre avec l’herpès, ce sera difficile pour vous d'en parler aisément avec un nouveau partenaire potentiel. Une approche calme, directe et ouverte aidera souvent à générer la discussion. La peur de l’herpès prend souvent racine dans votre propre ignorance de l’herpès, ou dans l'ignorance de votre partenaire. Vous pouvez suggérer une consultation conjointe avec votre médecin, pour parler librement dans un environnement stable — ceci pourra aider à rassurer votre partenaire. Assurez-vous que la discussion ait lieu dans un lieu calme, retiré où il y a le moins de distractions possibles.

    Le moment choisi est très important… Ne l'annoncez pas juste après une relation sexuelle ! De même, si vous avez l'intention d'annoncer votre infection d’herpès juste avant d’avoir des relations sexuelles, ce n’est probablement pas le meilleur moment non plus, car vous pouvez « oublier » dans le feu de l’action. Développer une relation avant d’avoir des contacts sexuels et discuter d’herpès avant de devenir intime est normalement la meilleure approche.

    Votre nouveau partenaire vous surprendra peut-être avec la même nouvelle — l’herpès est assez fréquent! Dans l’éventualité d’une réaction négative ou très émotive, rappelez-vous que votre première réaction était sans doute spontanée et émotive. Il pourrait s'écouler quelque temps avant que votre partenaire ne digère cette nouvelle, et apprenne à composer avec cette situation. Donnez-lui le temps et l’espace nécessaires. Vous ne pouvez pas vous retransmettre l'herpès si vous en êtes tous deux atteints.

     

    Herpès génital
    Herpès génital