Boîte à outils

  • Rappel de vaccination (3e dose)

    Afin d’assurer l’efficacité de la vaccination contre les hépatites A et B (Twinrix), trois (3) doses sont nécessaires :

    1re


    2e :

    1 mois suivant la première dose

    3e :

    6 mois suivant la première dose

    Cet outil permet de vous expédier un rappel amical pour votre 3e dose du vaccin.

    Veuillez saisir la date de la deuxième dose reçue ainsi que votre adresse électronique. Vous recevrez un avis dans cinq (5) mois.

    Date du deuxième vaccin :

    :


     

  • Affiliée à
    CHUM
    toptéléphone
    Vous avez potentiellement été exposé au VIH... Que devez-vous faire? — Prophylaxie post-exposition (PPE)

    Consulter un médecin rapidement, idéalement à l’intérieur de 24 heures (au plus tard 72 heures). Il évaluera les risques et, s’il y a lieu, il pourra prescrire un traitement (trithérapie) pour
    une période d’un mois. 

    • Consultez un médecin qui est bien au fait de la prophylaxie post-exposition (PPE);
    • Souvenez-vous que le temps joue un rôle crucial dans la PPE : le plus tôt vous consultez, le mieux ce sera pour vous. Plus le traitement est amorcé rapidement, meilleures sont les chances de succès. La plupart des médecins s'entendent pour dire que 72 heures après le contact sexuel à risque, les bénéfices d'un traitement sont probablement nuls. Le mieux est de consulter immédiatement après l'incident, ou dans les 24 heures;
    • Le médecin évaluera le niveau de risque, de même que votre aptitude à bien prendre et à tolérer les traitement. Dans les cas où la sitation le justifie, le médecin vous suggérera de prendre une trithérapie. La décision de la prendre ou pas demeure entièrement vôtre. Le médecin vous aidera à prendre la meilleure décision;
    • Le traitement dure quatre semaines. Comme indiqué plus tôt, il ne s'agit pas de la « pilule du lendemain »;
    • Un suivi rigoureux est primordial pendant et après le traitement, afin de bien gérer les effets secondaires de la trithérapie;
    • Un test de détection des anticorps du VIH sera fait le jour de la consultation, de même qu'un mois et trois mois après le contact à risque. Ceci a pour but d'établir votre statut sérologique au début et à la fin du traitement, de même qu'une fois passée la période fenêtre de trois mois;
    • Idéalement, plus vous en savez sur votre partenaire (historique médicamenteux, résultats de laboratoire, échecs antérieurs au traitement antiorétroviral), mieux votre médecin pourra vous confectionner un traitement post-exposition sur mesure, afin de limiter les risques de transmission du VIH.