Boîte à outils

  • Rappel de vaccination (3e dose)

    Afin d’assurer l’efficacité de la vaccination contre les hépatites A et B (Twinrix), trois (3) doses sont nécessaires :

    1re


    2e :

    1 mois suivant la première dose

    3e :

    6 mois suivant la première dose

    Cet outil permet de vous expédier un rappel amical pour votre 3e dose du vaccin.

    Veuillez saisir la date de la deuxième dose reçue ainsi que votre adresse électronique. Vous recevrez un avis dans cinq (5) mois.

    Date du deuxième vaccin :

    :


     

  • Clinique médicale l'Actuel
    Affiliée à
    CHUM
    toptéléphone

    PrEP à la demande

    27 février 2015

    La prise de Truvada avant et après un rapport sexuel réduit de 86 % le risque de transmission du VIH

    Les résultats de l’étude IPERGAY1 sur la PrEP, annoncés lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes 2015 à Seattle, ont démontré que la prise préventive du médicament Truvada de manière intermittente réduit le risque de contracter le VIH de 86 %.

    Qu’est-ce que la PrEP, plus exactement?

    La PrEP, ou prophylaxie pré-exposition, est la prise de médicament antirétroviral de manière préventive avant les relations sexuelles, contrairement à la PPE, ou prophylaxie postexposition, qui consiste en un traitement préventif après une relation sexuelle à risque.

    L’étude IPERGAY1

    Cette étude s’est penchée spécifiquement sur une PrEP prise « à la demande », selon l’activité sexuelle des participants, contrairement à la PrEP prise en continu — qui a démontré une certaine efficacité pour celles et ceux qui ont un risque réel de contracter le VIH, comme les gais et les hétérosexuels dont le partenaire est porteur du VIH et non encore traité (charge virale détectable).

    Les participants à l’étude assignés au groupe sous traitement ont pris deux comprimés par période de 24 heures avant un rapport sexuel prévu, puis deux doses distinctes d’un comprimé les deux jours suivant la relation sexuelle.

    Après un suivi moyen de près de 13 mois, 16 participants ont été infectés par le VIH : 14 dans le groupe placebo et 2 dans le groupe sous traitement intermittent.

    Le risque relatif d’infection est donc diminué de 86 %!

    À noter que les 2 participants infectés dans le groupe sous traitement avaient interrompu la PrEP plusieurs semaines avant la survenue de l’infection.

    À qui s’adresse la PrEP à la demande?

    La PrEP intermittente s’adresse aux hommes ayant des relations avec d’autres hommes et qui sont à risque élevé de contracter le VIH.

    Un risque élevé, ou un risque réel au VIH, c’est principalement une pénétration anale active ou passive sans préservatif ou après rupture de préservatif, ou un échange de jouets sexuels sans désinfection avec un partenaire habituel ou d’autres partenaires.

    La PrEP « à la demande » peut représenter une méthode de prévention supplémentaire, cependant elle n’est pas destinée à être utilisée seule, mais plutôt en combinaison avec d’autres méthodes comme les préservatifs et le dépistage du VIH.

    Parlez-en à votre médecin!

    En savoir plus sur la PrEP

    En savoir plus sur la PPE

    En savoir plus sur les risques de transmissions du VIH

    1. L’étude IPERGAY, réalisée par l’ANRS et le Réseau canadien pour les essais VIH repose sur plus de 400 participants en Fance et au Québec