Boîte à outils

  • Rappel de vaccination (3e dose)

    Afin d’assurer l’efficacité de la vaccination contre les hépatites A et B (Twinrix), trois (3) doses sont nécessaires :

    1re


    2e :

    1 mois suivant la première dose

    3e :

    6 mois suivant la première dose

    Cet outil permet de vous expédier un rappel amical pour votre 3e dose du vaccin.

    Veuillez saisir la date de la deuxième dose reçue ainsi que votre adresse électronique. Vous recevrez un avis dans cinq (5) mois.

    Date du deuxième vaccin :

    :


     

  • Affiliée à
    CHUM
    toptéléphone
    La gonorrhée et la grossesse

    Les femmes infectées par la gonorrhée au moment de l’accouchement peuvent transmettre l’infection à leur nouveau-né.

    Dans certains cas, la gonorrhée peut être transmise plus tôt durant la grossesse et provoquer un accouchement avant terme ou l’accouchement d’un enfant mort-né (heureusement, cette complication est très rare).

    En raison des risques potentiels pour la mère et son bébé, les médecins recommandent que toutes les femmes enceintes subissent au moins un test de dépistage pour la gonorrhée durant leur grossesse.

    Le traitement de la gonorrhée pendant une grossesse demande une consultation auprès d’un médecin, car plusieurs des antibiotiques utilisés pour traiter cette infection ne sont pas considérés comme étant sécuritaires durant la grossesse.

    Jusqu’en 2015, tous les bébés nés au Québec recevaient obligatoirement des gouttes antibiotiques dans les yeux à la naissance à titre préventif contre la conjonctivite néonatale, une inflammation des yeux causée par les bactéries responsables de la gonorrhée (ou de la chlamydia). Or, la diminution de cette infection en Amérique du Nord a amené le Ministère de la Santé du Québec à abroger l’article de loi qui ordonnait aux médecins d’administrer ce médicament aux nouveau-nés.

    En remplacement de cette pratique, le MSSS recommande l'application du Guide québécois de dépistage des ITSS, qui prévoit le dépistage systématique des ITSS dans le bilan prénatal de toutes les femmes enceintes.

    Ces tests de dépistage peuvent être répétés au besoin, selon l'activité sexuelle de la femme enceinte ou de son ou ses partenaire(s).