Boîte à outils

  • Rappel de vaccination (3e dose)

    Afin d’assurer l’efficacité de la vaccination contre les hépatites A et B (Twinrix), trois (3) doses sont nécessaires :

    1re


    2e :

    1 mois suivant la première dose

    3e :

    6 mois suivant la première dose

    Cet outil permet de vous expédier un rappel amical pour votre 3e dose du vaccin.

    Veuillez saisir la date de la deuxième dose reçue ainsi que votre adresse électronique. Vous recevrez un avis dans cinq (5) mois.

    Date du deuxième vaccin :

    :


     

  • Affiliée à
    CHUM
    toptéléphone
    La gonorrhée est-elle fréquente?

    Infection gonococcique — Tendances au Québec

    • Deuxième ITS bactérienne la plus couramment signalée au Canada
    • Le taux d’incidence des cas déclarés a doublé entre 2010 et 2014. Cette hausse est en grande partie attribuable à une meilleure détection de la maladie aux sites extragénitaux (pharynx, rectum).

    Qui sont les plus touchés?

    • En 2014, 72 % des cas déclarés sont des hommes. Le rapport hommes/femmes est de 2,6 pour 1.
    • Les jeunes de 15 à 24 ans représentent 29 % des cas masculins et 60 % des cas féminins. Chez ces jeunes, le rapport hommes/femmes est de 1,3 pour 1.
    • Entre 2009 et 2013, on observe chez les hommes une hausse du taux d’incidence des cas déclarés de plus de 50 % chez ceux âgés de 25 à 39 ans.
    • Entre 2010 et 2014, on observe une hausse du taux d’incidence des cas déclarés chez les
      femmes dans pratiquement tous les groupes d’âge. L’augmentation des taux d’incidence est de 17 % chez celles âgées de 15 à 19 ans, de 35 % chez celles de 20 à 24 ans et de 54 % chez les femmes de 25 à 29 ans. + 49,2 % chez les femmes de 25 à 29 ans, et de + 64,3 % chez celles de 40 ans et plus.
    • Chez les hommes, 47 % des cas d’infection gonococcique chez les hommes sont des infections uniquement rectales ou pharyngées.

    Source : Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec : année 2014 (et projections 2015) — Institut de santé publique du Québec

     

    Section révisée par Dre Judith Fafard, novembre 2016