Boîte à outils

  • Rappel de vaccination (3e dose)

    Afin d’assurer l’efficacité de la vaccination contre les hépatites A et B (Twinrix), trois (3) doses sont nécessaires :

    1re


    2e :

    1 mois suivant la première dose

    3e :

    6 mois suivant la première dose

    Cet outil permet de vous expédier un rappel amical pour votre 3e dose du vaccin.

    Veuillez saisir la date de la deuxième dose reçue ainsi que votre adresse électronique. Vous recevrez un avis dans cinq (5) mois.

    Date du deuxième vaccin :

    :


     

  • Affiliée à
    CHUM
    toptéléphone
    Comment se transmet le virus qui cause l’hépatite virale?

    HÉPATITES A et E

    Les virus des hépatites A et E se transmettent surtout par voie orale ou fécale (de l’anus à la bouche, par exemple, si on ne se lave pas les mains après la selle), par contact humain, par des aliments crus ou insuffisamment cuits (crustacés, fruits et légumes), et par de l’eau contaminée. C’est pour cette raison que le risque de contracter les hépatites A et E est plus grand dans les pays sous-développés, où l’eau est contaminée par des matières fécales et les égouts, contaminant ainsi tout ce avec quoi elle entre en contact. Le virus de l’hépatite A est aussi responsable des épidémies dans les communautés homosexuelles ou chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HARSAH), et qui ont des contacts sexuels oro-anaux.

    HÉPATITES B et D

    Les virus des hépatite B et D se transmettent principalement par les relations sexuelles non protégées (sexe oral et pénétration vaginale ou anale), le partage de seringues souillées, le sang ou les liquides biologiques. Rappelez-vous que votre partenaire sexuel peut ne pas savoir qu’il est atteint (il peut ne pas se sentir malade et avoir tout de même contracté le virus). L’hépatite B peut aussi se transmettre de la mère à l’enfant au moment de l’accouchement. Cette situation est plus répandue dans les pays où l’hépatite B est endémique (où les taux sont plus élevés, en Asie, Afrique, etc.).

    HÉPATITE C

    Enfin, le virus de l’hépatite C se transmet essentiellement par le sang (partage de seringues, transfusions sanguines, tatouage, piercing). Le risque d’attraper l’hépatite C lors de relations sexuelles est très rare, à l’exception des gais et bisexuels. À la naissance, les mères infectées peuvent transmettre l’hépatite C à leur enfant dans 5 % des cas. Le risque augmente à 25-30 % si la mère est aussi infectée par le VIH.

    Les hépatites B et C ne sont pas transmises par l’eau, les aliments ou les contacts à l’école ou au travail.