Boîte à outils

  • Rappel de vaccination (3e dose)

    Afin d’assurer l’efficacité de la vaccination contre les hépatites A et B (Twinrix), trois (3) doses sont nécessaires :

    1re


    2e :

    1 mois suivant la première dose

    3e :

    6 mois suivant la première dose

    Cet outil permet de vous expédier un rappel amical pour votre 3e dose du vaccin.

    Veuillez saisir la date de la deuxième dose reçue ainsi que votre adresse électronique. Vous recevrez un avis dans cinq (5) mois.

    Date du deuxième vaccin :

    :


     

  • Affiliée à
    CHUM
    toptéléphone
    Comment traite-t-on la dysfonction érectile?

    Plusieurs options différentes s’offrent à l’homme qui a des problèmes érectiles. Discutez avec votre médecin de l’approche qui vous convient le mieux.

    Les médicaments appelés « inhibiteurs de la PDE5 » (disponibles au Canada sous les noms suivants : Viagra-sildénafil, Cialis-tadalafil, et Levitra-vardénafil) aident à obtenir et à maintenir une érection. En présence d’une stimulation sexuelle, ces médicaments augmentent le flot de sang vers le pénis, contribuant ainsi à une érection naturelle. Ces médicaments seront inefficaces si les nerfs qui contrôlent l’érection ont été retirés ou endommagés suite à une blessure ou une intervention chirurgicale, comme une ablation de la prostate, par exemple. Si les nerfs sont endommagés, des implants péniens peuvent être utilisés. Les inhibiteurs de la PDE5 peuvent être employés de façon sécuritaire par la plupart des hommes souffrant de diabète, y compris certains hommes plus âgés. Cependant, ils ne doivent pas être pris par les hommes souffrant de certains problèmes cardiaques, ou par les hommes qui prennent des médicaments nitrés (souvent utilisés pour traiter l’angine). Dans tous les cas, avant de prendre des inhibiteurs de PDE5, parlez-en avec votre médecin!

    Il est important de discuter de votre choix de traitement de la dysfonction érectile avec votre partenaire sexuel.

    Pour les hommes qui ne peuvent prendre des inhibiteurs de la PDE5, ou pour lesquels ces traitements ne sont pas efficaces, il existe d’autres options thérapeutiques, que ce soit d’autres médicaments, des injections, des traitements d’hormones de remplacement, des dispositifs mécaniques comme des appareils constricteurs à succion, ou des implants. Dans certains cas, la chirurgie peut également être envisagée.

    Il peut aussi s’avérer judicieux (et pas uniquement dans une optique de traitement de la dysfonction érectile) de maintenir votre taux de glucose sanguin, votre tension artérielle et votre cholestérol à des niveaux normaux, d’arrêter de fumer et de faire de l’exercice régulièrement. Toutes ces mesures vous permettront de maintenir un meilleur état de santé général, ce qui se traduira par une meilleure santé sexuelle.

    Avons-nous oublié de vous recommander d’arrêter de fumer?!

    Comment fonctionnent les inhibiteurs de la PDE5?

    L’utilisation d’un inhibiteur de la PDE5 de 30 à 60 minutes avant l’activité sexuelle permet la relaxation des vaisseaux du pénis qui grossissent et s’engorgent de sang. Le durcissement obtenu comprime les veines à la base du pénis, prévenant ainsi une fuite de sang hors du pénis et vous procurant une érection! Toutefois, pour que les inhibiteurs de la PDE5 aient un effet, les nerfs et les vaisseaux doivent être intacts et une stimulation sexuelle est nécessaire. La durée de l’effet de la médication peut varier d’un homme à l’autre, mais en général elle agit pendant environ 4 heures. L’effet de la médication peut aussi être retardé si elle est prise avec un repas copieux et/ou de l’alcool. Les effets secondaires sont habituellement minimes… Informez-vous auprès de votre médecin ou pharmacien. Il est important d’évaluer l’état de votre cœur avant d’entreprendre un traitement à base d’inhibiteurs de la PDE5 afin de vous assurer que votre cœur peut supporter le stress additionnel imposé par les relations sexuelles.

    Il est également important d’éviter la combinaison inhibiteurs de la PDE5 et médicaments contenant des nitrates. Le nitrite amylique, aussi connu sous le nom de poppers, ne devrait jamais être utilisé en combinaison avec les inhibiteurs de la PDE5, car des chutes de pression prononcées, voire dangereuses, ont été rapportées.

    Autres médicaments érecteurs (capables de provoquer une érection) — les autres médicaments par voie orale incluent :

    • Yohimbine (meilleur qu’un placebo — un comprimé de sucre);
    • Trazodone (pas meilleur qu’un placebo et avec beaucoup d’effets secondaires);
    • Phentolamine (meilleur qu’un placebo).

    Les agents qui agissent directement :

    L’Alprostadil peut être injecté dans le pénis ou inséré sous forme de suppositoires à l’intérieur du conduit du pénis. Cette dernière approche est appelée MUSE (acronyme anglophone pour Medicated Urethral System for Erection).